AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

Une simple rencontre peut vous faire changer de cap ( PV WAHLDAR )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatarInvité
Message Lun 11 Fév - 9:20

Keven, quelque part non loin de la jungle de Jergath, dans les montagnes.

Qu'il était étrange de revenir ici après toutes ces années.
A l'époque, le paysage lui avait semblé plus vaste et le voyage plus court, mais comment comparer le vol d'un dragon à la marche à pied humaine....
La nostalgie commençait à se faire sentir, déjà trois ans qu'elle était seule, trois ans depuis la perte tragique de son âme soeur, Caellach. En ce temps là, elle était encore sur le champ de bataille direct, et aujourd'hui, elle retournait à l'arrière après une mission.

Bien sûr, elle aurait pu éviter la montagne et faire un détour par la côte, mais ce chemin était le plus court et le plus direct, bien que le plus dangereux également selon les gens du coin.
Rocaille avançait à bonne allure, et ses mouvements énergiques ne laissaient pas transparaître la fatigue accumulées de son voyage.
Bien que l'agitation du front lui manquait toujours, Rocaille compensait ce manque par des exercices d'enchainements qu'elle effectuait durant sa marche intensive. Ceci l'occupait tant et si bien que la lenteur de son itinéraire semblait s'effacer progressivement.

Après cette ascension qui avait été plus ou moins dangereuse par moments, Rocaille atteignit enfin le point de passage vers l'autre coté de la montagne.
*Voilà donc le lieu qui fait si peur à la populace locale....* se disait-elle.
La femme n'était cependant pas du genre à s'inquiéter de la cause de la frayeur de ces petits gens. Pour elle, quoi qu'il y ait dans cette antre béante, cela ne lui faisait pas peur.
Rocaille s'avança donc à l'intérieur de la caverne de passage.

Elle ne s'attendait certes pas à tomber sur une vieille connaissance, et encore moins celle là.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Message Mar 12 Fév - 11:53

Depuis quelques minutes, Kalseru était aux aguets, il avait perçu au moyen de son odorat qu'un humain approchait les lieux. Par la transmission d'images floues, le dragon fit signe à son partenaire de se poster à l'entrée de la grotte pour embusquer quiconque pénètrerait l'endroit. Combien de fois, trop nombreuses, avaient-ils usé de cette ruse? Elle n'avait jusqu'à l'heure jamais échoué. Tous ceux qui avaient pénétré leur caverne avaient trouvé la mort soit par les griffes ou dents d'Unuk, soit par les lames de Wahldar, soit après s'être réveillé au fond d'un dédale creusé à même la roche, à l'intérieur des puits qui serpentaient la montagne dans sa profondeur. Kalseru fit signe à Wahldar qu'il l'entendait à présent et que l'individu ne tarderait pas à pénétrer leur repaire. Wahldar se saisit d'une de ses deux armes, prêt à passer à l'action.

Elle franchit le seuil de la cave et s'apprêtait à allumer une lampe à pétrole lorsque l'imposante forme de dragon de terre se dessina faiblement devant elle. Au même moment la lame d'argent vint se coller à sa nuque, ne lui offrant aucun autre choix que d'abandonner tout espoir. Sur le visage de Wahldar s'étira un énième sourire. Il se demandait, après toutes ces années, comment ce stratagème de bas étage pouvait encore fonctionner. D'ici quelques minutes, il pourrait ajouter un nouveau trait au compteur des pauvres hères qui avaient eu le malheur de traverser cette passe. Au moment où il leva la lame il sentit la détermination d'Unuk faiblir et avant qu'il n'ait eu le temps de l'abattre, son dragon l'urgea d'arrêter.


« Arrête, je la connais. »

Immédiatement et sans questionnement, Wahldar baissa son arme. Depuis cinq ans qu'ils avaient réinvesti les lieux, Kalseru ne l'avait jamais arrêté. Le déserteur restait perplexe devant tant de compassion, qui pouvait bien être cette jeune femme pour qu'il montre autant de clémence?

« Crystal... C'est bien ça? Tu a beaucoup changé et j'ai bien failli ne pas me souvenir de ton visage. Tu ne me connais pas, mais je te connais. Quelque jours après ta rencontre avec lui, mon ami Caellach était venu me parler d'une jeune adolescente très prometteuse qu'il avait sauvé de la mort. Il m'a beaucoup parlé de toi, bien qu'il ne te connaissait que trop peu. J'étais un peu triste ce jour là, car il m'annonçait qu'il n'aurait plus le temps de venir me voir. C'est d'ailleurs suite à ça que j'ai choisi d'épargner le garçon qui se trouve derrière toi, l'adopter et le former à mes manières. Il s'appelle Wahldar, c'est mon esclave. »

« Non mais n'importe quoi... Qu'est-ce qu'il faut pas entendre des fois. Tu es vraiment sénile vieille bique, le jour où je serai ton esclave sera le jour où tu feras danser mes os au bout de fils comme une marionnette, pas avant. Et puis, sans vouloir être méchant, avec ton sale caractère je vois pas du tout comment tu peux avoir eu des amis, déjà que je sais même pas moi-même comment je fais pour te supporter. Mes excuses, mademoiselle, pour cet accueil un peu rude. »

« Tu vas faire encore longtemps le jolicoeur? Non pas que ça m'énerve, mais ça me dépite profondément. On pourrait presque croire que tu es un de ces péteux de la noblesse d'Aeria. » Injonction à laquelle l'homme lui lança un regard perçant, lui signalant qu'il était allé trop loin dans ses insultes. « D'ailleurs je ne l'ai pas entendu arriver, j'aurais reconnu le son de ses griffes entre milles! Il devient quoi cette vieille racaille? Tu ne l'as pas amené avec toi? »

Si jamais quelque chose ne va pas, n'hésite pas à m'en faire part!
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Message Jeu 14 Fév - 23:12

Alors qu'elle venait de stopper sa démarche rapide, Crystal prit un temps de pause pour allumer une lampe à huile.
L'obscurité de la caverne était profonde et épaisse, la lumière était nécessaire pour continuer un chemin relativement sûr. Tout à coup, elle observa un mouvement devant elle, une masse énorme venait de lui barrer le passage. Nul doute, c'était un dragon, mais dans la pénombre, elle ne pouvait dire si elle avait des chances de se battre convenablement.
Et comme pour coïncider ce fait, le contact de l'acier aiguisé se fit sentir sur sa nuque.

Une situation plutôt amusante, un faux mouvement, un mauvais timing et sa vie s'éteindrait.
Mais Rocaille n'avait plus peur de la mort depuis bien longtemps, c'était même devenu un jeu.
Elle tira d'un mouvement imperceptible, deux stylets des gardes de ses avants-bras et s'apprêta à les retourner contre son assaillant quand il baissa les armes.

« Arrête, je la connais. »
furent les seuls mots qui entrainèrent ce repli.
Ils venaient du dragon. C'était une voix dont elle se rappelait vaguement mais ce souvenir ne venait pas d'elle mais de Caellach.
Mais le plus étonnant fut qu'il la connaisse elle, sous sa véritable identité, Crystal... voilà des années que personnes ne l'avait appelée ainsi. Ainsi donc, il connaissait Caellach de longue date, et avait même adopté un humain à la pareille de son ami.L'humain en question se nommait Wahldar et il s'agissait de son assaillant.
Une joute verbale fut lancée par l'humain, mais Rocaille n'en avait rien à faire, ou presque, ce qui l'intéressait, c'était ce que pourrait bien dire le dragon.
Mais peut être aurait-elle mieux fait de s'abstenir :

« D'ailleurs je ne l'ai pas entendu arriver, j'aurais reconnu le son de ses griffes entre milles! Il devient quoi cette vieille racaille? Tu ne l'as pas amené avec toi? »

Crystal ne bougea pas mais fixa du regard les yeux du dragon :

"Caellach est mort il y a trois ans déjà Unuk de pierre. Je pensais que vous le saviez, mais visiblement je me trompais."

Puis son regard se retourna vers l'humain dénommé Wahldar et d'une voix froide comme la glace, déclara :

"Je vous prierais de ne plus essayer de me tuer, vous le regretteriez très amèrement."

Et pour toutes explications, elle lança un de ses stylets qui siffla à côté de la tête de l'homme pour ensuite se perdre dans la pénombre. Elle reporta son attention sur Unuk :

"Que voulez vous savoir ?" demanda-t-elle simplement. SI Unuk et Caellach se connaissait il était probable que le premier cherche à en savoir plus.

Si il y a une remarque à faire, ma boite à Mp est ouverte ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Message Ven 15 Fév - 18:25

Pendant un long instant, Unukalhai resta immobile, durant lequel Wahldar haussa les épaules. Il ne craignait pas la mort et n'avait de toutes façons plus aucune raison d'attaquer à nouveau la dénommée Crystal. À la fin de cet intervalle silencieux, on put entendre et sentir l'imposante silhouette du dragon se laisser choir à terre dans un grognement de mécontentement.

« Non, je n'en savais rien. Quel dommage... J'aurais bien voulu le revoir au moins une dernière fois. Je commence à ressentir de plus en plus le poids du passé, surtout lorsque je remarque que je n'ai presque plus personne pour me tenir compagnie. Mais je suppose que sa mort a dû t'être beaucoup plus dure à supporter. »

Silencieusement, Wahldar, dont les yeux étaient habitués à la pénombre, posait son regard sur la silhouette sombre de son dragon. Il ne l'avait encore jamais vu aussi touché de la disparition de quelqu'un - non pas que le jeune homme n'ait jamais vu Unukalhai en la compagnie de quelqu'un d'autre par ailleurs. Pourtant, cette tristesse qui se dégageait de son dragon et qu'il ressentait par leur lien le laissait muet.

« Je n'ai qu'une question... Qui est responsable de sa mort? Même si l'eau a coulé sous les ponts, nous nous sommes jadis fait la promesse de venger nos camarades tombés. Enfin... Je m'avance peut-être, il lui est peut-être arrivé simplement malheur, mais le connaissant très bien j'ai comme un doute. Quoi qu'il en soit, je ne saurai oublier mes promesses. »

Kalseru se releva doucement et avança en direction de la sortie. La lumière du jours serait pour une fois son alliée. Le dragon ne supportait tout à coup plus la pénombre des lieux et voulait se retrouver à ciel ouvert. Il demanda à Wahldar et à Crystal de l'accompagner au dehors.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Message Jeu 21 Fév - 10:27

Wahldar haussa les épaules et Crystal n'en tint pas compte.
Soit, si il voulait rester aussi désinvolte, qu'il le reste. Mais Crystal avait plutôt tendance à penser qu'il ne prenait pas la menace au sérieux ce qui la fit légèrement grincer des dents.
Elle garda son mécontentement pour elle-même quand elle entendit le dragon se laissa tomber au sol.
Les mots qu'il prononça alors touchèrent très juste.
Autant Caellach avait été très apprécié durant son vivant, il avait connu toutes sortes de personnes et avait toutes sortes de choses, autant Crystal était persuadée que personne n'avait vécu sa disparition de la même manière qu'elle.
Sa mort avait brisé quelque chose en elle, libérant une sorte de folie et de soif de vengeance au moment même où Crystal avait pris conscience de cette disparition.
La solitude qui avait suivi cet évènement avait été absolument épouvantable, moralement et physiquement. La jeune femme avait compensé cette perte en créant dans son esprit une véritable révolte sur le champ de bataille.
Il n'y avait plus eu pendant quelques semaines, de bons ou de méchants, toute personne vivante avait été sa cible, il n'y avait plus qu'une vaste anarchie à ses yeux.

Puis, le dragon voulut savoir qui avait été l'assassin de son défunt ami;
Crystal n'avait pas répondu immédiatement et le dragon s'était redressé et s'était dirigé vers l'air libre. La jeune femme le suivit mais prit un temps de silence avant de répondre à la question précédente.

"Je ne connais pas le nom de celui qui a tué Caellach.
Je ne sais d'ailleurs que peu de choses sur lui. C'était un dragon de foudre, formé à l'Académie Lindorm, cela j'en suis certaine..."


Pour le moment elle n'avait pas mentionné les Wyrms, mais son instinct lui indiquait qu'elle pouvait confier la totalité de la situation à Unuk, ce dragon qui avait été ami avec Caellach.

"il y a trois ans, nous menions notre première bataille en temps que Wyrms.
Caellach combattait dans les airs et moi au sol, mais un dragon de foudre m'a pris pour cible et Caellach a donné sa vie pour me protéger. Les humains sont vraiment de faibles créatures, c'est la leçon que j'ai tiré de cet évènement.
La seule consolation que j'ai eu fût la mort de ce dragon de foudre. Je n'ai pourtant jamais rencontré son dragonnier mais j'ai juré de tuer le maître de celui qui a détruit Caellach."


Sa colère était palpable, malgré les années, cette mort la touchait toujours autant, la blessure était encore vive et en parler remuer le couteau dans la plaie.
Mais malgré tout, elle n'en avait cure, si Unuk voulait savoir, elle lui dirait tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

Une simple rencontre peut vous faire changer de cap ( PV WAHLDAR )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindorm :: La Taverne du Flood :: Le Grenier de Lindorm :: Les Archives RP :: rp V1-