AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

A perfect getaway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatarInvité
Message Mer 6 Fév - 23:59

Eloane et Opaline approchaient de la vaste forêt de l'Île de Laragon. Côte à côte et peu chargées les deux adolescentes échangeaient parfois quelques mots tout en marchant d'un pas énergique. Elles devaient trouver quelques plantes pour le cours d'herboristerie.
C'était une belle après midi, bien qu'il ait plu la veille le sol sous leur pied était au demeurant assez stable. L'herbe gagnant en intensité et en hauteur au fur et à mesure qu'elles s'enfonçaient dans le sous-bois vint vite leur chatouiller les mollets. Si Eloane trouvait ce contact familier et rassurant ce n'était pas le cas de sa camarade qui commençait à manifester quelques signes de malaise.
Sans compter le fait qu'Opaline n'était pas dans son élément naturel il fallait aussi prendre en compte que les deux jeunes filles étaient séparées de leur dragon respectif. L’absence de cet être cher à leur cœur les mettait l'une comme l'autre mal à l'aise.
Eloane essayait de ne pas trop penser à Silvarey, cette tâche se révéla vite impossible. La terra commençait à ressentir le vide causé par son absence et malgré la beauté de la forêt s'offrant à sa vue son esprit ne parvenait pas à retrouver sa quiétude habituelle. Eloane se concentra alors de toute ses forces sur ce qui l'entourait, Silvarey n'était pas là et c'était justement ce qu'il lui fallait pour commencer à s'affranchir de sa protection. Reprenant peu à peu constance et ouvrant un peu plus ses sens au cadre environnant son esprit désordonné gagna en clarté tandis que son cœur affolé retrouvait son calme habituel.
Rapidement elle reprit ses habitudes de trappeuse, sa démarche se fit plus souple et très vite ses yeux furetèrent à droite à gauche. Alors qu'elle s'apprêtait à accélérer le pas un craquement de brindille sur sa gauche lui fit tourner la tête. La maladresse d'Opaline fit sourire Eloane qui se rappela alors que réveiller son instinct de chasseuse en cet instant n'était peut-être pas nécessaire, après tout les plantes qu'elles cherchaient n'allaient pas pousser les deux adolescentes à les traquer pendant plusieurs jours. Eloane rit en imaginant les plantes se sauver à travers bois sur leurs petites racines. Que n'aurait-elle pas l'air bête à pister une telle impossibilité.
Étrangement c'était la présence de la jeune Aqua à ses côtés qui la ramenait à la réalité. Certes il n'y avait pas Silvarey pour veiller sur elle mais Opaline était dans la même situation avec l'absence de Mjrn. Les deux étudiantes ne pouvaient compter que l'une sur l'autre en l'instant présent mais en l’occurrence Eloane voyait bien qu'Opaline n'avait rien d'une randonneuse, la Roussette se vit obligée de faire un peu plus attention à sa camarade qui rencontraient quelques difficultés au fur et à mesure que la végétation s'intensifiait.
Ne sachant trop quoi faire pour rassurer Opaline, Eloane continua à avancer en silence en essayant de trouver un passage plus praticable pour la jeune Aqua. Elle repéra alors un sentier tracé par le passage multiple de sangliers, la pluie récente avait effacé en partie les traces, à première vue la dernière venue de ces charmantes bêtes remontait à quelques jours.
« Viens, on va passer par là, déclara Eloane à Opaline en désignant le sentier d'un mouvement de tête après s'être tournée vers elle. »
La jeune Terra s'engagea sur le sentier assez étroit au demeurant mais qui avait au moins le mérite d'offrir une voie un peu plus dégagée aux deux adolescentes. Elles marchèrent quelques minutes en suivant le sentier et s'enfonçant un peu plus dans la forêt puis Eloane s'arrêta sans aucune raison apparente, aux aguets. Une bestiole renâclait non loin des deux étudiantes et malgré le fait que ce ne soit pas un prédateur la chose était quand même relativement dangereuse. Connaissez-vous un animal encore plus buté qu'un dragon ? Aussi grand qu'un gros chien ? A la tête aussi dure que la peau ? Et par-dessus tout ayant la fâcheuse tendance à charger sur tout ce qui bouge ? Avez-vous trouvé ?
Eloane vit sortir d'entre les arbres horriblement lentement un sanglier mâle adulte de taille honorable. D'instinct elle savait qu'il ne désirait qu'une chose, les chasser de son passage. Ses petits yeux étincelants de fureur il laissa échapper un nasillement agressif et frappa le sol en signe d'intimidation. Dans ces instants et sans arme adéquat il n'y avait qu'une chose à faire, courir !
« Opaline...j'espère que tu as de bonnes jambes...lâcha la Terra prête à détaler au moindre mouvement de la bête leur faisant face. »
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Message Dim 10 Fév - 15:57

« T'es vraiment sérieuse là? Ce truc va vraiment nous foncer dessus? »

Ne la laissant pas finir sa phrase, l'animal dérouté par la présence de deux humaines venues empiéter sur son territoire commença à renifler et gratter le sol d'un sabot, la tête baissée. Okay, ça, c'était vraiment pas bon signe. Opaline était tétanisée, est-ce qu'elle devait juste rester là, à espérer que l'animal se calmerait ou bien est-ce qu'elle devait fuir, risquant d'énerver encore plus l'animal. Son coeur battait dans ses oreilles comme opéré par un percussionniste fou. Bon, surtout, ne pas stresser, garder son calme et puis merde! Écoutant son instinct de survie, la jeune étudiante aqua se précipita dans la direction opposée à l'animal, portée par des jambes devenues aussi légères que des plumes et miraculeusement puissantes. La peur donnait des ailes.

« Eloaaaaaane!! Viens! » cria-t-elle sans prendre la peine de se retourner pour vérifier qu'elle était suivie. Elle avait beaucoup trop peur de se faire empaler, ou mettre à terre puis être piétinée ou encore se faire empaler par les défenses de l'animal. Elle n'aimait déjà pas beaucoup le forêt comme ça, une fois qu'elle serait sortie de cet endroit elle ferait tout pour ne pas y remettre les pieds avant un moment, enfin, si elle s'en sortait vivante, ce qui n'était pas encore acquis.

L'adolescente s'était laissée submerger par la terreur et continuait de foncer en avant, tête baissée sans regarder en arrière. Elle était essoufflée et ses jambes peinaient à la porter mais elle ne voulait ni s'arrêter ni ralentir. Sa vision se brouillait au fil de ses pas et elle ne vit pas la racine dans laquelle elle se prit les pieds avant de débarouler le long d'une pente terreuse, ce cognant bras, jambes, côtes et tête. Elle ferma les yeux, incapable de les garder ouvert après une telle chûte.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Message Jeu 21 Fév - 0:39

« Opaline, ça va ? s'enquit la Terra une fois arrivée à ses cotés. »

Elle leva les yeux vers le haut de la pente tout en reprenant son souffle et y vit le sanglier freiner des quatre fers. L'animal jaugea les deux adolescentes d'un air satisfait, souffla bruyamment et s'en retourna protéger son territoire.

Eloane regarda autour d'elle, la végétation était plus dense par ici et les arbres filtraient en grande partie la lumière. Un mauvais pressentiment la taraudait, il lui semblait avoir décelé une sorte de peur dans le regard du sanglier tandis qu'il freinait pour ne pas se faire emporter dans la descente. Il y avait quelque chose d'étrange, ces bêtes-là n'avaient pas peur de grand chose mais ce n'était certainement pas une descente aussi peu abrupte qui les aurait arrêtés.

La pente n'était pas trop raide en effet mais Opaline avait quand même fait un joli roulé-boulé jusqu'en bas, ça il fallait le dire. Eloane s'accroupit près d'elle et la regarda rassembler ses esprits suite à cette sublime expérience. Un sourire amusé étirait ses lèvres rosées mais il ne contenait aucune sorte de moquerie. Elle posa ensuite une main bienveillante sur l'épaule de sa camarade et la secoua légèrement.

« Tu te sens prête pour repartir ? »

Le calme régnait au beau milieu de cette forêt, seul le bruissement des feuilles secouées par le vent et le gloussement d'une rivière perturbaient le silence. Quelques raies de lumières venaient jouer et s'échouer ici et là. Eloane se sentait sereine ici, elle en aurait presque oublié son pressentiment de tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

A perfect getaway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindorm :: La Taverne du Flood :: Le Grenier de Lindorm :: Les Archives RP :: rp V1-