AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

Fiche de Présentation de Fridtjof

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Armée Territoriale
+ Date d'inscription : 28/09/2014
+ Messages : 63
+ Orbes + Orbes : 349
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Soldat
avatar
Fridtjof Woalsen
Message Dim 28 Sep - 16:17


Fridtjof Woalsen
" La victoire par le verbe."
Nom : Woalsen
Prénom : Fridtjof
Surnom : Le Tueur des neiges
Âge : 30 ans
Groupe : Armée Territoriale
Nation d'origine : Nordheim
Métier : Soldat
Arme : Epée crochue et bouclier adapté au bras gauche
Ce qu'on dit de Moi
Fridtjof est un homme de taille moyenne (un mètre soixante-dix) mais possédant une carrure imposante autant dû au climat de son pays qu’au travail qu’il a déjà abattu depuis tout jeune. Ce n’est pas une personne attirante physiquement notamment par son visage blafard et bourru, marqué par un passé très dur, et son regard gris qui trahie une intelligence hors du commun et l’expérience d’une vie rude. Sous l’œil gauche, il a un petit tatouage. Ses cheveux en bataille sont couleur neige et ornés de plusieurs anneaux d’acier. De son bras gauche, il ne reste qu’un moignon qui se situe là où aurait dû être son coude. Malgré cela, il excelle dans le pugilat par un jeu de jambe aussi rapide que dangereux pour son adversaire.

Fridtjof est une personne qui se montre d’une extrême froideur avec quiconque croisant son chemin et ne faisant confiance qu’à son ancien maitre d’arme et ancien soldat de l’Armée Territoriale en Nordheim, Tryggve Djamof. Ce même maitre lui a enseigné l’histoire du continent et l’a poussé à lire de nombreux livres car il estimait que le savoir était l’arme la plus puissante de leur monde. Cela explique notamment le fait que ce jeune nordhenheimir voue un culte à Harbard en méditant, immobile, pendant plusieurs minutes dans le froid glaçant du Nordheim.

Ce n’est pas une personne à défier sur le terrain des mots à cause de sa répartie et ses piques acerbes. Il a tendance à dire ce qu’il pense à quiconque sans se soucier du statut de son interlocuteur. Se voulant parfois provocateur, de nombreuses bagarres ont éclaté à cause de lui dans les tavernes suite à une parole déplacée (mais voulue).

Il a également une véritable passion pour les armes notamment son épée qu’il a lui-même forgée et son bouclier qu’il peut utiliser avec son bras infirme grâce à un système de lanière ingénieux qu’il a mis au point. Etant ses seuls biens propres, il y est très attaché et les entretient régulièrement. De plus, nombres d’objets peuvent devenir des armes mortelles entre ses mains.

C’est cependant un homme qui prend toujours du recul dans les situations les plus précaires et qui se révèle être un bon élément de l’Armée territoriale qui suit les ordres de ses supérieurs… la plupart du temps en tout cas. Il n’exige de ses camarades soldats que ce qu’il est lui-même capable de faire et n’hésite pas à en réprimer quelques-uns pour une attitude déplacée ou par un manque de rigueur dans le service armée. Bien que capable de faire partie d’un groupe, c’est un loup solitaire qui n’oublie pas son individualité parmi la multitude.

Pendant les moments où il n’est pas en service pour l’Armée Territoriale, il troque son armure pour des vêtements de fourrures et une cotte de maille, qu’il affectionne particulièrement car étant un cadeau de son ancien maitre d’arme.
Écoutez mon Histoire
Racontez l'épopée de votre personnage, de sa naissance à nos jours. Né dans une famille modeste de chasseur dans la ville la plus à l’est des villes de Nordheim, Fridtjof n’avait rien à envier aux autres enfants. Après des années de tentative pour avoir un enfant, ses parents connurent un moment de joie intense lorsqu’il naquit. Sa mère abandonna la chasse pour pouvoir s’occuper pleinement de cet enfant qu’elle attendait tant tandis que son mari continuait à chasser pour ramener l’argent nécessaire pour élever son fils. Dès l’âge de cinq ans, il put suivre les cours d’un précepteur, permettant ainsi à sa mère de reprendre son travail. Cependant, les leçons ne l’intéressaient que très peu et ses moments préférés étaient ceux passés avec ses parents à entretenir leurs armes et à fabriquer des flèches. A onze ans, il arrêta l’école, avec le soutien de ses parents, pour qu’il se consacre entièrement aux exercices physiques pour le préparer au rude climat de leur région. Cela commença doucement par de la course à pied, puis se rajouta le portage de charge de plus en plus lourde (des pierres et du bois surtout). Sa mère lui offrit à douze ans son premier arc en même temps que son père lui offrit sa première épée courte. Ils lui enseignèrent comment s’en servir et il y excella.

Mais bientôt tout changea dans cette petite famille tranquille lorsque le jeune garçon eut dix-sept ans. Un soir, de retour de la chasse, les parents rentrèrent plus tard que d’habitude et, contrairement à d’habitude, la flamme de joie qui illuminait toujours leurs yeux avait disparue. Le jeune Fridtjof ne le remarqua pas ce soudain changement et, comme chaque soir, il proposa à son père un petit duel amicale à l’épée. Ce-dernier lui lança un regard noir et, sans prévenir, lui décocha une claque monumentale qui l’envoya à terre. Il prit ensuite un tisonnier en fer et le frappa. Pour Fridtjof, la pluie de coup dura une éternité qui ne cessa que lorsque sa mère entra dans la pièce. Elle n’eut qu’un regard désolée mais ne vint pas vérifier dans quel état se trouver son enfant. Ce-dernier resta prostré toute la nuit dans une position fœtale en prévoyance d’une nouvelle attaque de son père. Peu de temps après, sa mère succomba à un mal que personne ne put identifier.

Fridtjof n’adressa plus jamais la parole à son père et commença à chasser pour son propre compte jusqu’à ce que, le jour de ses vingt ans, celui-ci lui proposa de partir chasser loin vers l’est pour trouver des fourrures très rares qui se vendaient très chères. Après plusieurs jours de marche, ils arrivèrent au pied d’une vaste chaine de montagne. Le père de Fridtjof proposa à son fils de prendre la tête de la chasse et de trouver une piste. Le jeune homme ouvrit donc la marche. Le temps sembla s’écoulé sur plusieurs heures dans le seul bruit du vent. Tout à coup, à une dizaine de mètres devant lui, Fridtjof aperçut un cornèbre. Comme tout bon chasseur, il savait ce que cela voulait dire et ses peurs se confirmèrent quand il entendit une arme être dégainée. Il se retourna d’un bond pour voir son père se jeter sur lui épée au clair. Il n’eut que le temps d’interposer son bras gauche entre lui et a lame. Il y eut un battement cil avant que la douleur foudroie le jeune chasseur qui tomba à terre en hurlant. Il jeta un regard d’incompréhension à la personne qu’il avait pendant si longtemps appelé père. Dans ses yeux, il n’y vit qu’une folie meurtrière. A ce moment, il comprit qu’il allait mourir s’il ne faisait rien. Il sortit son épée au moment où son agresseur se jetait à nouveau sur lui. La lame s’enfonça comme dans du beurre dans la poitrine de son père qui s’écroula sur le côté. Plusieurs minutes avant que Fridtjof ne se lève pour se diriger vers l’ouest sans un regard en arrière. Il erra ainsi pendant longtemps ne sachant où aller, ne pensant à rien jusqu’à ce qu’il tombe dans les pommes.

A son réveil, près de deux jours plus tard, il se trouvait dans la maison d’un ancien soldat de l’Armée Territoriale, un certain Tryggve Djamof. Celui lui expliqua qu’il l’avait trouvé, blessé, à quelques kilomètres de la ville où il se trouvait. Il lui apprit aussi qu’il avait dû lui amputer le bras gauche au-dessus du coude car il avait commencé à se gangrener. Il fallut une bonne année à Fridtjof pour se remettre de son traumatisme mais il se promit de ne plus faire confiance à n’importe qui. Puis, voyant qu’il allait mieux, il se remit à s’entrainer pour retrouver le physique qu’il avait perdu en restant sans rien faire. Le vieux soldat lui proposa alors de l’entrainer en lui promettant que son handicap ne l’empêcherai jamais de devenir un bon guerrier. Après une hésitation, le jeune homme accepta. Débuta alors plusieurs années de dur labeur où Fridtjof appris le maniement des armes et la manière de les forger. Son maitre d’arme insista aussi pour qu’il lise beaucoup afin de connaitre le monde dans lequel il vivait car, selon lui, la connaissance était la meilleure arme au service des Hommes. Il apprit beaucoup et très rapidement, à son grand étonnement. Tryggve et lui débâtir souvent de sujets et d’autres jusqu’à ce que le premier estime que le second l’est dépassé. Fridtjof se lança alors dans la fabrication d’un bouclier qu’il put adapter à son bras gauche grâce à un système de lanière très ingénieux et se confectionna également une épée crochet. Il put enfin vaincre son maitre d’arme.
Le vieux soldat rendit l’âme paisiblement dans son sommeil un jour d’été. Fridtjof organisa les funérailles et, sur sa tombe, prononça avec tristesse : « Je vous fais confiance ». Il rassembla ses effets personnels et partit pour Valhöll où il entra à l’école militaire.

Le lendemain de son inscription, il fit la connaissance des autres cadets ainsi que de son instructeur en chef, un homme imposant et charismatique dont on disait qu’il avait déjà affronté des partisans des Wyrms. De nombreuses remarques et moqueries se firent dans les rangs de ses camarades sur son handicap sans que leur instructeur ne réagisse. Les premiers jours consistèrent en une succession de course à pied et de musculation. Tandis que ses camarades peinait à suivre l’entrainement, Fridtjof ne montrait aucun signe de faiblesse et était le plus en forme à la fin de chacun des jours qui défilait. Débuta alors les exercices de pugilat. L’instructeur désigna pour le premier combat Fridtjof et un autre nordhenheimir qui le dépassait de deux bonnes têtes. Ce-dernier, trop sûr de lui-même face à un estropié, chargea dès le début et se retrouva à terre en quelques secondes après un balayage magistral du jeune manchot. Le type se releva, énervé, et chargea de plus belle. Fridtjof esquiva et para l’ensemble des coups de son adversaire grâce à son jeu de jambes et des gestes fluides et rapides. Son adversaire tenta de lui donner un violent coup de poing dans la tête mais Fridtjof se baissa au dernier moment et lui frappa le ventre. Le cadet fut plié en deux et vomi de la bille. L’instructeur stoppa net le combat sachant pertinemment que l’un des combattants ne pouvait plus se battre. Les semaines qui suivirent, l’entrainement continua sans que jamais personne ne puisse vaincre Fridtjof qui, cependant, ne prit jamais la grosse tête comme lui avait enseignait son ancien maitre. Il n’hésitait pas par contre à donner des conseils à ses camarades sur leur façon de combattre. Puis, l’instructeur commença à leur enseigner le maniement des armes. Là encore, Fridtjof avait une bonne avance sur tous les autres. Nombre de ses adversaires se firent surprendre par ses attaques mêlant assaut au bouclier et crochetage des armes par son épée crochet. Il gagna donc peu à peu le respect de ses camarades qui le considérèrent alors comme un vrai compagnon d’arme.

Vint alors le jour où son instructeur lui proposa un duel devant toute l’assemblée des cadets. Le jeune nordhenheimir ne put refuser. Le combat débuta un matin, quand les premiers rayons du jour apparurent à l’horizon. Les adversaires, chacun armé d’une épée et d’un bouclier, se tournèrent autour pendant plusieurs minutes dans un silence pesant. Aucun d’eux ne voulait attaquer, préférant étudier les mouvements de l’autre. L’instructeur fit semblant d’attaquer pour tenter d’attirer Fridtjof mais ce-dernier resta de marbre. Son opposant lui sourit et chargea pour de vrai cette fois. L’acier s’entrechoqua dans un bruit qui parut assourdissant pour le public, le temps sembla se suspendre pendant des heures mais les vrais échanges commencèrent. Coups de taille, estoc, feinte et bottes s’enchainèrent sans qu’aucun ne fasse mouche. Après plusieurs minutes, l’instructeur réussi à bloquer l’arme du jeune homme et tenta une attaque vers son flanc droit à découvert mais Fridtjof lui envoya son genou dans l’estomac. Les deux duellistes reculèrent et se jaugèrent une dernière fois. Chacun savait que le sang allait commencer à couler. Ils se jetèrent l’un sur l’autre. L’instructeur blessa Fridtjof au bras gauche qui répondit en lui entaillant la cuisse droite. Un coup de coude atteignit le jeune homme en plein visage pendant que son bouclier frappait le mollet de l’instructeur. Ce-dernier tenta alors une attaque au niveau des genoux mais son arme rencontra le vide tandis que celle de Fridtjof passé non loin de sa gorge. Les deux bretteurs n’étaient plus que douleur et fatigue, le combat touchait à sa fin. L’instructeur passa derrière le bouclier de Fridtjof et réussit à couper les attaches qui le retenaient au bras gauche du jeune nordhenheimir. Celui-ci bloqua alors la garde de l’épée du maitre d’arme dans le crochet et réussit à lui arracher des mains. Il enchaina par un puissant coup de pied sur l’entaille qu’il lui avait fait plus tôt. Son adversaire s’écroula sur le sol et ne put rien faire quand Fridtjof lui sauta dessus et lui plaça son épée sur la gorge. Un moment passa puis, quand tous comprirent que le combat était terminé, ce fut l’ovation. En fin de journée, son instructeur, accompagné de quelques gradés lui annoncèrent qu’il entrait officiellement dans l’Armée Territoriale.


Nous étions en l’an 1568 A.P.A., la paix venait juste d’être signée.
Et Vous ?
Pseudo Internet : Balstar
Comment avez-vous connu Lindorm ? Par un membre de Lindorm (alias Nathanael Castellanos)
Le Code : Validé À Chercher dans le règlement.



Dernière édition par Fridtjof Woalsen le Lun 29 Sep - 21:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1112-lien-de-fridtjof-woalsen?highlight=Fridtjof+Woalsen
Armée Territoriale
+ Date d'inscription : 28/09/2014
+ Messages : 63
+ Orbes + Orbes : 349
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Soldat
avatar
Fridtjof Woalsen
Message Dim 28 Sep - 16:20

Par contre je n'ai pas trouvé d'image 600*210 pour le début.
Je tiens aussi à préciser que mon avatar viens à ce que l'on m'a dit du manga "Reborn" et que je l'ai trouvé sur le site http://edenmondefantastique.forumotion.com/t66-galerie-d-avatars (je cite mes sources).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1112-lien-de-fridtjof-woalsen?highlight=Fridtjof+Woalsen
avatarInvité
Message Dim 28 Sep - 16:27

Salutations et bienvenue !

Toi et moi, va nous falloir un lien !! =3
Revenir en haut Aller en bas
Ventus
+ Date d'inscription : 02/09/2014
+ Messages : 214
+ Orbes + Orbes : 810
+ Âge du Personnage : 21
+ Année : 4ème
+ Nom du dragon : Calliope
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Manipulation de l'oxygène
avatar
Nathanael Castellanos
Message Dim 28 Sep - 17:35

TOI.

Bienvenue :DD

*high five*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t888-nathanael-castellanos-a-man-without-honor http://lindorm.forum2ouf.com/t890-journal-intime-de-nathanael
Armée Territoriale
+ Date d'inscription : 28/09/2014
+ Messages : 63
+ Orbes + Orbes : 349
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Soldat
avatar
Fridtjof Woalsen
Message Dim 28 Sep - 17:37

*high five*
C'est partit pour la grande aventure. (enfin une fois la fiche validée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1112-lien-de-fridtjof-woalsen?highlight=Fridtjof+Woalsen
avatarInvité
Message Dim 28 Sep - 17:49

Bonjour (ou plutôt re) et bienvenue officiellement sur le forum Smile

Attention toutefois, ton pseudo de connexion doit être le prénom et nom de ton personnage, et non ton pseudo sur le net clin d'oeil

Je lirai ta fiche dans la soirée
Revenir en haut Aller en bas
Armée Territoriale
+ Date d'inscription : 28/09/2014
+ Messages : 63
+ Orbes + Orbes : 349
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Soldat
avatar
Fridtjof Woalsen
Message Dim 28 Sep - 17:57

Je fais tout de suite les changements.
Bonne lecture et n'hésite pas à faire des remarques si quelque chose ne va pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1112-lien-de-fridtjof-woalsen?highlight=Fridtjof+Woalsen
avatarInvité
Message Dim 28 Sep - 20:46

Alors alors... tu n'aurais jamais du dire ça '_' *zbaff*

Non je déconne, plus sérieusement, je ne vois pas grand chose à redire à part quelques mini détails.

- Le père pète un plomb comme ça, et Fridtjof n'a jamais la moindre explication, ni même la moindre piste ? Pourquoi pas, tu peux te garder ça pour des révélations en rp et ça me va, mais ma curiosité est piquée au vif !

- Plus important, à la lecture de la description de Fridtjof, je le voyais comme un soldat d'expérience, peut-être gradé, qui a la responsabilité d'une unité de plusieurs hommes, qui a participé à la guerre etc. J'extrapole mais en gros, c'est ainsi que je le percevais. Or, à la lecture de l'histoire, finalement, il vient tout juste de rentrer dans l'armée du Nordheim. A savoir qu'un soldat tout juste enrôlé n'a aucune expérience, ne va pas sur le terrain, ou très peu, passe son temps à s'entrainer et surtout faire ses preuves devant tout le monde, ses camarades, et ses supérieurs. Peut-être ai-je mal compris cet aspect du personnage, ou alors, il serait judicieux d'expliquer un peu plus pour une meilleure compréhension de ce que tu veux faire passer. De plus, Fridt est handicapé (ce n'est pas une insulte) et même s'il a appris à ce servir judicieusement de ce handicape, il devra doublement faire ses preuves auprès de ses pairs.

Voilà, pour ma part, c'est tout ce que j'ai relevé qui "cloche" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Professeur
+ Date d'inscription : 20/08/2014
+ Messages : 689
+ Orbes + Orbes : 1379
+ Âge du Personnage : 26 ans
+ Poste occupé : Professeur de Maîtrise du Don, Directrice de Lindorm
+ Nom du dragon : Hagen
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Roncecoeur
+ Inventaire : Son pendentif de jade, quelques menues affaires et des pétales fanés.
avatar
Bryne O'Cuinn
Message Dim 28 Sep - 22:46

Bienvenue sur le forum ♥ Bon courage pour les mini changements et au plaisir de te compter parmi nous =D


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t792-bryne-une-fleur-de-sang http://lindorm.forum2ouf.com/t790-histoire-de-fleurs-et-d-epines
Wyrm Progressiste
+ Date d'inscription : 12/10/2012
+ Messages : 3254
+ Orbes + Orbes : 850
+ Âge du Personnage : 23 ans
+ Poste occupé : Espion wyrm
+ Nom du dragon : Sage
+ Type de Dragon : Eau
+ Le Don légué : colère de Poséidon
+ Inventaire : 1 pendentif contenant une larme de dragon

1 flacon de "mémoire parasitée"

avatar
Ryan Shrewsbury
Message Dim 28 Sep - 23:35

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solyane21.deviantart.com
Armée Territoriale
+ Date d'inscription : 28/09/2014
+ Messages : 63
+ Orbes + Orbes : 349
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Soldat
avatar
Fridtjof Woalsen
Message Dim 28 Sep - 23:54

Merci à tous pour votre accueil et vos encouragements.

Pour les remarques sur ma fiche de personnage:

-En effet, je pensais garder les explications sur le père pour un peu plus tard. Quelque chose qui hanterai Fridtjof jusqu'à ce qu'il sache pourquoi son père est devenue comme cela.

-Pour le second point, je pensait avoir exprimé l'idée que c'était le le vieux soldats de l'Armée Territoriale qui lui avait tout enseigné et l'avais formé au métier des armes ce qui, en quelque sorte, aurait facilité son entrée dans l'armée. Cependant, il est vrai que cette partie est peu détaillée. Je vais tenter d'approfondir.

Merci pour les remarques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1112-lien-de-fridtjof-woalsen?highlight=Fridtjof+Woalsen
avatarInvité
Message Lun 29 Sep - 8:35

Ok pour le père, et si un jour tu veux qu'une partie soit jouée en rp avec pnj et tout le tuttim, c'est possible Smile

Pour l'armée, ça j'avais bien compris, cependant, imagines-toi arriver (irl) au bureau de recrutement de l'armée de terre de la grande ville la plus proche de chez toi, et leur dire, "salut, j'ai été entrainé par un lieutenant (par exemple) de l'armée de terre, le lieutenant machin aujourd'hui décédé, et j'aimerai rejoindre vos rangs". Le recruteur te dira : "ok pour que tu t'enrôles, mais je me contrefout de qui t'a entrainé ou non. Rien ne me le prouve. Tu fera tes preuves comme tout le monde et on verra ce que tu vaut." En Nordheim, et partout ailleurs sur les territoires, c'est pareil, peu s'en faut clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Armée Territoriale
+ Date d'inscription : 28/09/2014
+ Messages : 63
+ Orbes + Orbes : 349
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Soldat
avatar
Fridtjof Woalsen
Message Lun 29 Sep - 9:14

Ok je détaille alors la partie du recrutement. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1112-lien-de-fridtjof-woalsen?highlight=Fridtjof+Woalsen
Armée Territoriale
+ Date d'inscription : 28/09/2014
+ Messages : 63
+ Orbes + Orbes : 349
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Soldat
avatar
Fridtjof Woalsen
Message Lun 29 Sep - 21:14

Voilà, j'ai effectué les modifications (j'espère ne pas avoir fait trop de faute). Si vous pouvez me dire si l'histoire tient toujours et si c'est plus clair au niveau du personnage.
Par contre, je n'en fais délibérément pas un gradé.
Merci pour vos réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1112-lien-de-fridtjof-woalsen?highlight=Fridtjof+Woalsen
Professeur
+ Date d'inscription : 20/08/2014
+ Messages : 689
+ Orbes + Orbes : 1379
+ Âge du Personnage : 26 ans
+ Poste occupé : Professeur de Maîtrise du Don, Directrice de Lindorm
+ Nom du dragon : Hagen
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Roncecoeur
+ Inventaire : Son pendentif de jade, quelques menues affaires et des pétales fanés.
avatar
Bryne O'Cuinn
Message Lun 29 Sep - 21:29

Pour moi tout me semble bon, le personnage est très sympa =D Bon jeu parmi nous !

Vous êtes Validé !
Félicitations, vous obtenez 100 orbes !

En tant que nouveau venu, pensez à remplir vos champs de profil (sous votre avatar). Vous pouvez dès à présent aller créer vos liens ici, votre répertoire de sujets ici et voir nos demandes de RP ici si jamais vous n'osez pas vous lancer seul. Et n'oubliez pas de recenser votre avatar sur ce sujet : Recensement des Avatars, et celui de votre dragon sur celui-ci : Dragons et Dons répertoriés.

Vous êtes également vivement invité dans le flood ! Vous verrez, nous ne mordons que sur demande.

Amusez-vous bien parmi nous !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t792-bryne-une-fleur-de-sang http://lindorm.forum2ouf.com/t790-histoire-de-fleurs-et-d-epines
Armée Territoriale
+ Date d'inscription : 28/09/2014
+ Messages : 63
+ Orbes + Orbes : 349
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Soldat
avatar
Fridtjof Woalsen
Message Lun 29 Sep - 22:17

J'ai eu super peur de pas trouvé ma fiche dans la rubrique "Fiche en cours".
Pour ce beau jour, je tiens à remercier mes parents, ma sœur et ... Je crois pas que ce soit l'endroit.
Le plus important c'est de vous dire merci à tous pour me permettre de vivre cette aventure.
Par contre, c'est pas grave si j'ai pas une image en 600*210 au début de la fiche de présentation?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1112-lien-de-fridtjof-woalsen?highlight=Fridtjof+Woalsen
avatarInvité
Message Lun 29 Sep - 22:36

Félicitations à toi !

*donne une couronne de championne de beauté et un bouquet de fleurs*

Ha ? Ce n'est toujours pas l'endroit ? =3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

Fiche de Présentation de Fridtjof

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindorm :: Trouver sa Voie :: Le Grand Registre :: Fiches Validées-